Szukaj

Wizyt
2369414

La VI-ème BIENNALE INTERNATIONALE DE MINIATURE - exposition post-concours


En 1920, la Pologne a lutté contre les dernieres vagues de l'épidémie de grippe espagnole qui a décimé la population dans le monde. En plus, la tragédie de vies humaines liée a la marche de l'Armée rouge sur le sol polonais se déroulait au meme moment . 100 000 Polonais sont morts au cours des combats sanglants. Des familles entieres souffraient de la séparation de leurs proches, perdaient leurs biens a cause des tactiques de terre brulée utilisées par les soldats bolcheviques.

L'État polonais qui renaît apres 123 ans de captivité reconstruisait ses structures, luttait avec de nombreux problemes internes, avec la délimitation des frontieres et le renouvellement de l'identité nationale parmi les habitants des terres polonaises libérées. L'indépendance de la Pologne retrouvée nouvellement était menacée apres les premieres victoires de la marche bolchevique, qui semblait imparable.

Et soudain, un miracle s'est produit. Le 16 aout, lors de la bataille de Varsovie, le commandant en chef de l'armée polonaise, le premier maréchal de Pologne - Józef Piłsudski, soutenu par le chef d'état-major général de l'armée polonaise - Tadeusz Rozwadowski, a vaincu l'armée bolchevique ennemie avec un potentiel militaire beaucoup plus grand. A partir de ce moment, une contre-offensive des forces d’armées polonaises a eu lieu, couronnée de victoire. Cet événement est entré dans l'histoire comme le "Miracle de la Vistule", que nous commémorons comme la Fete nationale du 15 aout, avec la célébration de l'Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie, Reine de la Couronne de Pologne.

Grâce aux efforts de nos ancetres dans la lutte commune pour l'État polonais, aujourd'hui, en tant que Polonais, nous pouvons célébrer notre liberté, notre indépendance et le maintien de notre identité nationale. Et bien que les 100 dernieres années semblent créer un fossé entre l'histoire et notre présent, a mon avis, les problemes communs des années 1920 et 2020 sont clairement visibles. C'est un exemple parfait pour les générations futures - pour les jeunes du monde entier - un message sur le fait qu'en unissant les forces, ensemble vous pouvez surmonter toutes les adversités, meme les plus difficiles. Les leçons de l'histoire apportent espoir et réconfort, surtout en cette période difficile pour nous.

Tous ces themes ont été reflétés dans les travaux soumis a la biennale. Ils forment une collection intéressante et diversifiée reflétant la sensibilité de la génération de jeunes artistes - étudiants des écoles d'art de Pologne, Lituanie, Biélorussie, Ukraine et Roumanie.

Les petites formes d'expression artistique - peinture, sculpture, graphique, dessin et tissage - contiennent une grande quantité d'expression. A travers ces objets de taille intime que nous voyons de pres, nous sommes dans une relation personnelle et individuelle avec les créateurs, nous suivons les moindres détails, traces de pensées, de sentiments et d'idées. Grâce a ce contact proche, nous pouvons retracer méticuleusement la richesse des techniques traditionnelles, ainsi que des solutions non conventionnelles, des expériences d'utilisation de matériaux inhabituels et des formes d'expression artistique, dans lesquelles tous les domaines de l'art sont entrelacés. Tous ces travaux réunis créent une histoire sur la fusion du passé avec le présent, de la souffrance, des souvenirs flous, de l'anonymat de nombreux soldats morts dans un combat héroique dramatique pour la liberté, ainsi que d'une grande victoire et d'une joie partagée, de la force dans l'unité du peuple qui donne l'espoir de la reconstruction de la Pologne indépendante.

Dr Anna Krzemińska

Płock, le 17 novembre 2020

 

SFbBox by afl odds
Copyright